Huîtres perlières : les devinettes systémiques

 

 



 

Les huîtres perlières contiennent les devinettes.

Dans l'encadré, une devinette est posée et la réponse s'affiche lorsque vous cliquez sur le lien.


Devinette systémique
Pour survivre à l’hiver, certaines espèces de grenouilles (comme la grenouille des bois ou encore Rana Sylvatica) se laissent congeler dans le sol. Elles préservent cependant leurs organes vitaux comme le cerveau et le cœur en utilisant des cryoprotecteurs (substances antigel) comme le glucose et l’urée, empêchant ainsi la formation de cristaux de glace, particulièrement nocifs pour ces organes.

Or, un forum de Futura Sciences nous indique que des chercheurs ont découvert en 1995 un bien étrange phénomène, a priori… (cf. https://forums.futura-sciences.com/biologie/32059-effets-de-congelation.html). L’intestin de ces grenouilles Rana Sylvatica contient des bactéries glaçogènes, qui favorisent donc la formation de cristaux de glace…


Question : chère lectrice, cher lecteur pourquoi ce dernier phénomène existe-t-il à votre avis ? Un phénomène qui semble aller à l’encontre du processus de préservation de l’espèce…
Réponse

 

Devinette systémique
Au début du XXème siècle, en avril 1907 précisément, paraissent dans l’American Medicine, les résultats d’une étude effectuée par le docteur Duncan McDougall. Son objectif était de mesurer la masse de l’âme humaine. L’hypothèse de ce médecin étant que l’âme quitte le corps d’un être humain à sa mort, la diminution de poids de quelques individus au moment de leur mort a alors été interprétée par l’auteur de l’étude comme une preuve de l’existence de l’âme et de sa matérialité. Cela lui a permis aussi d’avancer une mesure de sa masse soit 21 grammes (cf. par exemple « 21 grammes, le poids de l’âme ? » https://cortecs.org/wp-content/uploads/2014/02/21-Grammes-Le-Poids-dUne-Ame.pdf).


Question : chère lectrice, cher lecteur, la diminution de poids du corps signifie-t-elle forcément une diminution de sa masse ?
Réponse

 

Devinette systémique
Jean BODEL était notamment un auteur de fabliaux (petites fables), qui vécut en France fin XIIème, début XIIIème siècle. Avec « Le vilain de Farbus », il nous invite à nous interroger sur la possibilité de transposer une action d’un système à un autre.

Dans ce fabliau, le fils d’un vilain (ancien nom d’un type de paysan) crache sur un fer à cheval, laissé malicieusement dans l’herbe par un forgeron, et ce comme si ce fer à cheval était là depuis longtemps (et donc froid)… Le fils du paysan souhaite, par cette action, savoir si ce fer à cheval est brûlant ou pas. Le crachat ayant frémi, il en conclut que le métal est brûlant et donc qu’il s’agit d’une mauvaise plaisanterie faite par un forgeron à un passant qui souhaiterait récupérer le fer à cheval. Ni le paysan ni son fils ne touchent à ce dernier... Le paysan et son fils rentrent chez eux. Une soupe leur est servie. Le père crache alors dans la soupe afin de vérifier si elle est brûlante ou pas. Le crachat n’ayant pas frémi, le paysan en conclut (par transposition) que la soupe n’est pas brûlante. Il avale alors une cuillerée sans précaution et se brûle ainsi la bouche…


Question : Chère lectrice, cher lecteur quelle erreur logique le paysan a-t-il commise ?
Réponse

 

Devinette systémique
Voici une parabole que l’on retrouve sous des formes similaires dans de nombreuses cultures tout autour de la Terre…

Un élève demande à son maître : c’est quoi l’enfer ? Le maître réfléchit et répond : c’est un groupe de personnes réunies autour d’un ragout servi dans un grand plat. Ils ont de longues cuillères attachées solidement à leur avant-bras afin de leur permettre d’atteindre plus facilement le plat, dont ils sont un peu distants et dont ils ne peuvent pas s’approcher. Ce faisant, une partie du manche de la cuillère bloque alors aussi tout mouvement du poignet attaché… Ainsi, ils peuvent prendre une cuillérée de ragout mais ils ne peuvent l’introduire dans leur bouche.

L’élève comprend vite la situation endurée par les personnes. Il poursuit en demandant au maître ce qu’est le paradis. Le maître réfléchit et décrit alors des personnes placées dans les mêmes conditions mais qui cette fois-ci dégustent le ragout…


Question : Chère lectrice, cher lecteur comment ce deuxième groupe de personnes procède-t-il pour y parvenir ?
Réponse

 

Devinette systémique
Charles Darwin dans son livre "L'origine des espèces au moyen de la sélection naturelle, ou La lutte pour l'existence dans la nature" évoque un lien inverse entre la quantité de trèfles rouges présents dans les champs et la quantité de mulots qui s'y trouve.

Question 1 : Chère lectrice, cher lecteur comment peut-on expliquer selon vous cette corrélation négative ? Les mulots mangent-ils les trèfles ?


Charles Darwin évoque aussi le fait que les champs près des villes et des villages contiennent plus de trèfles.

Question 2 : Pourrait-on en conclure que les trèfles aiment la pollution des villes et que cette dernière leur transmet quelques éléments nutritifs insoupçonnés ? Ou bien y a t-il encore un lien avec les mulots ?
Réponse

 

Devinette systémique
Régulièrement, se pose la question d’abattre une petite quantité de loups présents en France à l’état sauvage, en particulier après l’attaque d’un troupeau de moutons attribuée à ce canidé. Or, une expertise collective scientifique de 2017 sur la viabilité et le devenir de la population de loups en France à long terme sous la coordination ONCFS-MNHN pointe quelques « complications possibles » à ce type de mesure…


Question : quel pourrait être l’effet d’un abattage d’une petite quantité de loups : diminuer, stabiliser ou bien augmenter le nombre d’attaques de troupeaux ?
Réponse

 

Devinette systémique
Un enseignant se présente devant des étudiants en médecine dans une salle de formation. La veille, il avait annoncé qu’il parlerait des maladies des reins et des néphrons (calculs rénaux, insuffisance rénale…). En entrant dans la salle, il s’exclame :

[Transcription phonétique] « O / jour / dui / / c’est / jour / né / fri / te »


Un mois après, le même enseignant se présente devant les mêmes étudiants en médecine dans la même salle de formation. Il indique qu’il vient de passer devant l’entrée de la cantine, où le menu était affiché, et s’exclame :

[Transcription phonétique] « O / jour / dui / / c’est / jour / né / fri / te »


Question : Si on demandait aux étudiants de la salle de formation, respectivement la première fois et un mois après, d’écrire ce qu’ils venaient d’entendre, quelle serait à votre avis, cher lecteur, leur transcription écrite de ces paroles ?
Réponse

 

Devinette systémique
Léonard de Vinci (1452 - 1519) nous a indiqué, dans l’un de ses écrits, comment représenter le vent dans un dessin ou une peinture…


Question : Cher lecteur sauriez-vous, vous aussi, dessiner ou peindre le vent c’est-à-dire, en définitive, représenter un "objet" invisible ?

Une piste : se servir des 4 causes d’Aristote (cf. par exemple http://www.res-systemica.org/afscet/resSystemica/Lisboa08/vautier.pdf)
Réponse

 

Devinette systémique
Au IIIème siècle avant J.-C., le tyran de Syracuse Hiéron II se demandait si l’orfèvre, ayant indiqué lui avoir fourni une couronne entièrement en or, en offrande à Zeus, n‘avait pas en fait réalisé la couronne dans un alliage doré uniquement… Il convoqua Archimède et lui demanda de trouver un moyen de résoudre cette question…


Question 1 : Cher lecteur qu’auriez-vous d’emblée proposé au tyran de Syracuse pour résoudre ce problème ?


Question 2 : Votre idée tiendrait-elle toujours si je vous disais maintenant qu’on peut juste manipuler cette couronne sans jamais la modifier même très légèrement ?
Réponse

 

Devinette systémique
Jean BODEL était notamment un auteur de fabliaux (petites fables) qui vivait en France à la fin du XIIème siècle. Voici une devinette prenant comme support l’un de ses fabliaux...

Deux personnages, un envieux et un cupide, se promènent ensemble. Ils rencontrent Saint Martin qui, décelant tout de suite leur défaut respectif, propose au premier qui s’exprimera d’exaucer un vœu et, immédiatement après, d’exaucer le double du vœu à l’autre compère qui aura gardé le silence. A la suite d’une discussion houleuse, c’est l’envieux qui, contraint par le cupide, s’exprime finalement en premier…


Question : Cher lecteur, quel type de vœu l’envieux a-t-il bien pu faire, selon vous ?
Réponse

 

Devinette systémique
Un grand-père désire démarrer le goûter de ses 5 petits-enfants avec des fruits. Cependant, son panier de fruits ne contient que 4 clémentines...


Question : Cher lecteur, comment peut-il faire pour que ses petits-enfants disposent chacun de la même quantité de fruits pour ce goûter ?
Réponse

 

Devinette systémique
Soit l’assertion suivante : « Cette phrase renferme exactement …… fois la lettre u »

Question 1 : Cher lecteur, vous serait-il possible de compléter cette phrase en écrivant votre réponse en toutes lettres ?


Soit maintenant cette nouvelle assertion : « Cette phrase renferme exactement …… fois la lettre u, avant le mot fois »

Question 2 : Cher lecteur, pourriez-vous de nouveau compléter cette phrase en écrivant toujours votre réponse en toutes lettres ?
Réponse

 

Devinette systémique
Vous connaissez peut-être la boutade dite de la puce et du polytechnicien…


Ayant entraîné une puce à sauter à sa demande, un polytechnicien coupe les pattes de l’animal afin de tester une hypothèse… Il lui réitère l’ordre de sauter. La puce ne bouge plus. Le polytechnicien de conclure que lorsqu’on coupe les pattes à une puce elle devient sourde… causalité… causalité… Mais imaginons maintenant un prolongement à cette histoire si vous le voulez bien… Un grillon vient alors à passer par là… Le malheureux ! S’engage le même entraînement… Le polytechnicien arrive alors à une conclusion identique : quand on coupe les pattes à un grillon, il devient sourd…


Question : Cher lecteur, que pensez de cette dernière conclusion ? Est-elle juste cette fois-ci ? Une conclusion réunissant les puces et les grillons serait-elle plus juste ?
Réponse

 

Devinette systémique
Thalès était à son époque parfois moqué, son travail de compréhension de la nature étant considéré comme inutile par un grand nombre de ses compatriotes… Une année, un hiver se prolongea, faisant craindre à tous de prochaines récoltes d’huile d’olive particulièrement mauvaise… Cependant, Thalès, fort de ses observations astronomiques était convaincu, au contraire, de la survenue prochaine de récoltes particulièrement abondantes…


Question : Cher lecteur, savez-vous ce qu’a alors fait Thalès cet hiver-là, quelque peu agacé par ces railleries ?
Réponse

 

Devinette systémique
Une femme possédait 8 mulets et 32 moutons. Elle prévit de léguer à ses trois filles respectivement la moitié, le quart et le huitième de ses biens. Malheureusement, le jour du décès de leur mère, un mulet et quatre moutons moururent aussi…


Les trois filles ne virent pas comment respecter le testament de leur mère sans avoir à découper des animaux, ce qui leur était interdit, en outre, par le testament… Leur tante les aida pourtant à trouver une solution leur permettant de respecter ce testament avec les 7 mulets et 28 moutons restant…


Question : Et vous cher lecteur sauriez-vous comment faire ?
Réponse

 

Devinette systémique
On raconte que, lors d’un repas, un des convives dit à Christophe COLOMB qu’en définitive découvrir un nouveau monde n’était pas si compliqué que cela. Que d’autres marins auraient pu facilement penser à faire la même expédition que lui. Il n’aura été que le premier…


Christophe COLOMB ne répondit pas directement. Il proposa la devinette suivante : « Savez-vous comment faire tenir un œuf debout sur la table ?, sans l’aide d’aucun ustensile pour le stabiliser ». Personne ne réussit à trouver…


Question : Et vous cher lecteur sauriez-vous comment faire ?
Réponse

 

Devinette systémique
Francis BACON nous propose une image dans son Novum Organum (1620) livre I, 95. Il compare un empiriste à une fourmi qui « se contente d'amasser et de consommer ensuite ses provisions » et un dogmatique à une araignée qui « ourdit des toiles dont la matière est extraite de sa propre substance ». Il préfère un animal qui « garde le milieu », qui « tire la matière première » de la nature « puis, par un art qui lui est propre » travaille cette matière et élabore un produit bien connu de tous…


Question : De quel animal s’agit-il ?
Réponse

 

Devinette systémique
Quintilien nous propose, au 1er siècle après J.C., dans son livre « Institution oratoire », un problème qui a donné ensuite son nom à des énoncés énigmatiques appelés « crocodilines ». Le voici, adapté et retravaillé par nos soins sous la forme d’une devinette.

Un crocodile s’avance sur une berge pour attraper un enfant. Sa mère accourt pour le sauver… Le crocodile s’arrête soudain et décide de feindre de laisser une chance à la mère de sauver son fils…

Il lui dit alors : « Si tu me dis une chose vraie, je ne prends pas ton enfant mais si tu me dis une chose fausse ou que j’estime fausse, je prends ton enfant »

Il est clair qu’il va être difficile pour la mère de dire quelque chose que le crocodile n’estimera pas fausse… En effet, le crocodile indique implicitement que, même s’il peut avoir tort, il sera toujours dans son bon droit au titre de la raison du plus fort…

Pourtant la mère va réussir à sortir son enfant de cette fâcheuse situation…


Question : que va-t-elle dire au crocodile ?
Réponse

 

Devinette systémique
Deux amis discutent. L’un d’eux indique, concernant leurs amis communs, qu’ « Isabelle n’est pas allée voir Pierre pour faire plaisir à Paul ». Le compère fronce les sourcils, montrant ainsi sa perplexité vis-à-vis du sens de la phrase…


Question n°1 : Et pour vous cher lecteur, Isabelle est-elle allée ou non voir Pierre ?


Question n°2 : Si les deux amis conversaient en Anglais ou en Allemand, le compère aurait-il trouvé cette phrase ambiguë ?


Réponse

 

Devinette systémique
Des sorciers indiquent à leur prisonnier qu’ils souhaitent lui donner une chance d’échapper à leurs maléfices. Deux papiers vont lui être présentés. Sur l’un sera écrit « Libre » sur l’autre « Condamné ». Si le prisonnier tire le premier papier, il recouvrera sa liberté et, dans le cas contraire, il sera condamné à subir leurs maléfices.

Les deux papiers, repliés plusieurs fois sur eux-mêmes, lui sont donc présentés… Le prisonnier soupçonneux pense cependant, et ce à juste raison, que les sorciers ont en fait triché… Sur les deux papiers est en réalité indiqué « Condamné » !

Il va toutefois trouver un moyen de se sortir de ce mauvais pas…


Question : comment a-t-il fait ?
Réponse

 

Devinette systémique
Dans un grand nombre de situations, l’Homme ne semble pas rationnel. Le concept d’aversion au risque en donne une illustration…


Imaginons que Paul suggère à Jacques de choisir entre deux propositions :

- Jacques tu me rends les 10 euros que tu me dois

ou

- Jacques tu lances une pièce en l’air et tu me donnes 20 euros si la pièce tombe sur pile ou plus rien (ta dette est effacée) si la pièce tombe sur face…

Question 1 : à votre avis que risque de choisir Jacques ?


Paul suggère maintenant à Jacques de choisir entre deux autres propositions :

- Jacques je te donne 10 euros

ou

- Jacques tu lances une pièce en l’air et je te donne 20 euros si la pièce tombe sur pile ou rien si la pièce tombe sur face…

Question 2 : à votre avis que risque de choisir Jacques ?


Près de là où se déroule cette discussion entre Paul et Jacques, se trouve un guichet de vente de billets de spectacles. Pierre retrouve les deux compères. Il désire acheter le dernier billet restant pour assister à une pièce de théâtre, coûtant 20 euros. Il a oublié son argent chez lui et sait qu’il n’a plus le temps d’y retourner…. s’il veut obtenir cette place…

Question 3 : que risque de choisir Pierre si Paul lui propose également le précédent choix ?


Réponse

 

Devinette systémique
Le philosophe anglais G.E. MOORE proposa un jour la phrase suivante : "Il pleut, mais je ne crois pas qu'il pleut". Généralement, elle provoque un sentiment d’incohérence chez la personne qui l’entend… En effet, si j’affirme "il pleut", il paraît logique que cela signifie aussi implicitement "je crois qu'il pleut". Et donc, si j’accole à "Il pleut" "mais je ne crois pas qu'il pleut" cela paraît incohérent… Il suffit pourtant de changer peu de choses dans la phrase pour que l’incohérence disparaisse, et ce en réalisant une opération dite de décentrement…

Voici un premier décentrement par rapport à la personne considérée qui croit : "Il pleut, mais il ne croit pas qu'il pleut". L'incohérence disparaît…

Question : Toujours en partant de la même phrase "Il pleut, mais je ne crois pas qu'il pleut", comment faire à nouveau disparaître l’incohérence en décentrant cette fois-ci par rapport au temps ou à l’espace ? Il s’agit, respectivement, de changer le temps des verbes ou d’ajouter une indication de lieu...

Réponse

 

Devinette systémique
Dans le Ménon et l’Apologie de Socrate, ce dernier indique : « Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien ». Le célèbre adage est associé, dans le Ménon, à une discussion entre le philosophe et un jeune homme…

Socrate dessine un carré de deux unités de côté. Il demande au jeune homme de lui tracer un autre carré d’une surface double du premier carré. Le jeune homme dessine un carré de 4 unités de côté. Socrate lui fait alors remarquer que le nouveau carré ainsi dessiné est d’une surface quadruple et non double…

Question : Comment dessiner simplement un carré ayant une surface double d’un premier carré ?

Réponse

 

Devinette systémique
La métacommunication renvoie à ce qui contextualise un message émis (identité du locuteur, ton, expression du corps…). La perception d’une discordance entre le message et sa métacommunication est généralement perturbante…

En voici une illustration !

Un ami frappe à la porte de la maison de Cicéron. Celui-ci ne veut pas être dérangé et envoie son esclave. Celui-ci dit à l'ami : "Mon maître n'est pas là, reviens demain." Le lendemain, l'ami revient. Comme l'esclave est parti au marché, Cicéron se dirige vers la porte et dit :

"- Je ne suis pas là.

- Comment, tu n'es pas là ? Tu es bien là, puisque tu me parles."

Question : à votre avis, qu'a répondu Cicéron ?

Réponse

 

Devinette systémique
Nous sommes en 1990, lors du match retour de la demi-finale du championnat de France de basketball féminin opposant Mirande à Aix-en-Provence. Le vainqueur sera celui qui possèdera le plus de points à l’issue des deux matchs (aller et retour), le match aller et le match retour pouvant chacun donner lieu à une prolongation en cas d’égalité à la fin du temps réglementaire.

Aix-en-Provence avait gagné lors du match aller avec 5 points d’avance. Mirande mène à quelques secondes de la fin du match retour avec 2 points d’avance. Alain Jardel, l’entraîneur de Mirande, prend un temps-mort. S’ensuivra une action d’une de ses joueuses qui permettra finalement à Mirande de remporter la demi-finale…

Question : que demande-t-il de faire à l’une de ses joueuses ?

Réponse

 

Devinette systémique
Avant de mettre quelques feuilles de papier A4 usagées dans la poubelle correspondante pour recyclage, nous vous proposons une petite expérience…

Prenez une feuille dans le sens de la longueur (format dit paysage). Tracez ensuite deux lignes droites verticales divisant la feuille en trois parties égales. Découpez la feuille au niveau des deux lignes dessinées en partant du même côté de la feuille et en vous arrêtant au milieu de la feuille. Tenez, à présent, la feuille découpée devant vous, dans le sens de la longueur. Positionnez chacune de vos deux mains de chaque côté de la feuille. Tirez ensuite d’un coup sec afin de séparer la feuille en trois parties.

Question 1 : combien de morceaux avez-vous obtenus ?

Si vous n’avez pas réussi à obtenir les trois morceaux requis, recommencez le même exercice en mesurant, découpant… le plus précisément possible…

Question 2 : combien d’essais vous faut-il pour arriver à obtenir les 3 morceaux ?

Réponse

 

Devinette systémique
Aux Nouvelles-Hébrides, une croyance voulait que le port de puces puisse être cause de bonne santé. Des médecins furent intrigués. Ils observèrent que le port des puces était souvent associé à l’absence de fièvre chez la personne considérée…

Question : A votre avis, à quoi cette association est-elle due ?

Réponse

 

Devinette systémique
Le directeur d’un hôtel adresse, dans le hall de son établissement, deux phrases, successivement, à une hôtesse d’accueil et à des photographes : « Madame, la Maire arrive ! Messieurs les photographes, faites votre travail ! ».

Question : comment formuler une demande visant au contraire à empêcher les photographes de faire leur travail… en utilisant les mêmes mots, virgules et points d’exclamation (et à adresser à un autre type de personnel…) ?

Réponse